THE ELECTRICAL FRENCH CONNECTION OR THE REAL TRUTH ABOUT AFCIs? (VF)

Résumé de l’affaire:

Le scandale des incendies d’origine électrique et de l’innovation en France

Article et reportage vidéo ci-dessous:

En Amérique du Nord, les organismes en charge de la sécurité publient chaque année des statistiques alarmantes concernant les incendies d’origine électrique domestiques. En France, il y a 240.000 incendies domestiques par an selon le Ministère de l’écologie et du Développement Durable du Logement et des Transports (avril 2012). Ces sinistres représentent la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Ils font chaque année 800 morts et 10.000 victimes. Un tiers de ces sinistres ont une origine électrique, soit un toutes les six minutes rien qu’en France.

En France et en Amérique du Nord, éliminer la quasi-totalité des incendies d’origine électrique est possible depuis 2001. Alors ?

Il apparaît improbablequ’un modeste professionnel puisse obtenir un solide brevet d’invention à propos d’une innovation ayant de telles répercussions et recherchée depuis des décennies par des ingénieurs en R&D dans le monde entier.Et encore moins imaginable que cela débouche sur la découverte de ce qui semble être de vastes ententes entre certains industriels ; sur le fait que la cause principale des incendies d’origine électrique reste non dite et non protégée malgré tous les discours sur la sécurité ; voire même que des produits de sécurité rendus obligatoires ne fonctionneraient pas comme l’on devrait s’y attendre. Certains pourront penser que cette histoire est insensée, des épisodes en sont souvent littéralement incroyables.D’autres se détourneront en disant qu’ils n’ont pas les compétences techniques pour juger. Le résultat sera le même : une suspension du jugement.

Comme dans le Discours de la méthode de Descartes, « le préjugé et la précipitation nous empêchent de bien juger ».La découverte doit être vue en arrière-plan même si elle a toujours été validée. Ici, il suffit de lister les faits qui sont vérifiables. C’est à travers eux que cette affaire d’abord extraordinaire, s’ancre dans la réalité et prend tout son relief. Un relief qui révèle les aspects inquiétants de la mondialisation, les pratiques inavouables de certaines multinationales disposant semble-t-il d’appuis aux plus hauts niveaux.

Une affaire de salubrité publique, sinon d’État, à ne pas dénoncer ?

 

Le reportage complet, 3 parties :

Pour toute demande d’informations, vous pouvez joindre les porteurs du projet en écrivant ici
Pour joindre le journaliste auteur du reportage écrivez ici

Share this article

10 Commentaires

  1. Christian
    5 novembre 2014

    Bonjour pourquoi n’y a t’il pas plus d’infos dans les différents médias.

    Réponse
  2. La rédaction d’AAIM™
    23 octobre 2013

    Traduction du commentaire de Bob, ingénieur NEC, à lire dans la partie anglaise de notre exclusivité.
    5 octobre 2013

    Je me suis impliqué dans ce projet depuis plusieurs années, et j’apprécie cette vidéo, qui résume les difficultés que Cyril et ses associés ont rencontrés en essayant de mettre sur le marché ce dispositif de sécurité qui pourra effectivement sauver des vies et prévenir les incendies.
    Le NEC (National Electrical Code) est une organisation qui prescrit la façon dont nous mettons en place des installations électriques aux États-Unis ; il est composé d’un panel de membres qui représentent les différentes organisations professionnelles. Nombre de ces membres ne sont pas vraiment des experts et ne comprennent pas suffisamment la technologie qui s’adresse à leur panel. Certains, sinon la plupart, des membres de ces panels sont « gavés » de documents émanent des fabricants ou autres dont le principal objectif est de faire progresser leurs produits pour faire plus d’argent. S’il vous plaît, ne soyez pas naïf au point de penser que le National Electrical Code existe principalement pour la sécurité (j’étais naïf et j’ai pu y croire moi-même). Reconnaissez que les AFCIs, dont les mises en place continuent à se développer, ont entraîné des milliards de $ de profit pour les entreprises qui les fabriquent. Surtout, ils ne traitent pas la principale cause des incendies d’origine électrique – les points chauds aux connections. Contactez Cyril Charles, si vous êtes intéressé pour participer, de quelque façon que ce soit àce projet. Cela en vaut la peine.

    Réponse
  3. Fabrice
    15 octobre 2013

    En effet, ce documentaire est édifiant et désolant pour Cyril, car il a de quoi améliorer grandement ses revenus avec cette invention ingénieuse qui peut sauver des vies et des biens……. s’il parvient à la commercialiser !

    Cyril se heurte au « plafond de verre », c’est à dire qu’il est dans le cas où un individu est confronté à un réseau de pouvoir tacite, implicite, voire occulte, qui l’écarte d’un niveau de pouvoir ou de rémunération auquel il pourrait prétendre.

    Ce cas est malheureusement assez courant dans l’histoire du capitalisme : les lois du marché favorisent le bridage de l’innovation pour assurer une rente à l’ensemble du secteur en position dominante concerné.

    Combien d’inventions utiles à l’humanité sont-elles ainsi étouffées pour permettre à certains de continuer à s’enrichir, surtout dans les secteurs clés de l’énergie, du transport, de l’alimentation ou de la médecine ?

    J’espère pour Cyril qu’il finira par gagner ce combat faussé, qu’il échappera à la loi de Murphy (« Anything that can go wrong, will go wrong ») que combat aussi son invention, et je lui souhaite donc bien du courage et de la persévérance.

    Réponse
  4. michaud
    8 octobre 2013

    Etant moi meme electromeca ayant travaillé sur de nombreuses installations en tant qu’ agent de maitrise que ce soit en bâtiment ou en industrie Sogerma, Dassault aviation, Poudrerie , CEL , Capee, etc, etc, et ayant rencontré ce phenomene d echauffement quasi journalier en intervention j’ai du mal a comprendre la difficulté que rencontre ces personnes qui par leur invention veulent ameliorer ce qui fait la hantise de l’électricien et surtout les catastrophes que cela peut entrainer. Ils n’arrivent pas a aboutir ???

    Réponse
  5. sebastien
    20 septembre 2013

    C’est édifiant.

    ou la démonstration du « comment bloquer pour l’intérêt de certains au détriment du public »

    Réponse
  6. RAPHAEL
    18 septembre 2013

    Que dire de cette « nouvelle attaque » sur cette invention étonnamment simple et révolutionnaire! …,

    Révolutionnaire par sa simplicité et le faible coût qu’elle entraînera dans l’investissement pour la protection efficace des personnes et des biens, tant au niveau privé que public, ceci à grande échelle.
    C’est sans aucun doute possible une offre que l’on peut considérer de salubrité publique, accessible à tous, pour toute les générations à venir au niveau planétaire, notamment dans les pays du tiers monde ou les installations sont assez précaires, et dans un contexte technologique de plus en plus sensible, complexe et difficile à contrôler et à maîtriser!
    La concentration industrielle et humaine des risques dans l’organisation des futur grandes mégapoles est vraisemblablement un aspect aggravant de la propagation des incendies d’origine électrique et de leurs coûts considérables pour la société civile…

    A n’en pas douter, cette nouvelle expression du génie français gène considérablement les intérêts détenant le business qu’impliqueraient en terme de rentabilité les multiples interventions consécutives à un incendie… Cher, très cher!
    On ne compte pas à l’échelle nationale toute l’actualité traitant des conséquences des incendies d’origine électrique et de leurs dramatiques issues tant sur le plan humain qu’économique et social… C’est sans aucun doute une affaire de salut public!
    Les chiffres au niveau international serait à cet effet superlatifs.

    Un nouveau chapitre des « Savants maudits, Chercheurs exclus » est en train de s’écrire…

    Madame DUFLOT, ministre au logement, veut en cette année 2013 « diviser par deux » le nombre de victimes des incendies… [Le Monde.fr avec AFP | 02.04.2013 à 16h46],
    Mais aussi: http://www.territoires.gouv.fr/spip.php?article1569

    N’est-il pas temps qu’elle réalise son rêve au plus grand bénéfice des citoyens et de leurs enfants?
    L’opportunité lui est maintenant donnée d’apporter une solution alternative efficace sur le plan économique et de santé publique!

    Réponse
  7. ponz
    18 septembre 2013

    Très bon reportage, à voir absolument pour soutenir cette innovation qui pourra sauver tant de vies !!!

    Réponse
  8. BUETAS JL
    17 septembre 2013

    C’est une histoire que je connaissais. C’est bien, et vital de la diffuser. Quand la simplicité va à l’encontre d’intérêts pas toujours compréhensibles, mais somme toute, coupables… Qu’elle est la valeur de la vie humaine? Brulez braves gens,!

    Réponse
  9. Glemet
    17 septembre 2013

    Bon reportage, compréhensible par tous.
    Commentaire: La France – incroyable mais vrai !

    Réponse
  10. Thomas
    15 septembre 2013

    Très bon reportage, à voir absolument pour soutenir cette innovation qui pourra sauver tant de vies !

    Réponse

laisser une réponse à RAPHAEL ,

Annuler la réponse